Quand un usager usé écrit une réclamation, ça donne ça :

29/3/2012 Message : Le service de la ligne Chateau-Thierry Paris-Est ne correspond pas à ce que l'on peut en attendre., notamment en terme de pannes de matériels. J'ai effectué plusieurs réclamations sur vos cahiers sans jamais obtenir une réponse. Le contrat qui nous lie n'étant pas respecté (retards fréquents, absence de chauffage depuis 4 ans), je sollicite la gratuité pendant une période que je suis prés à étudier avec vous. En cas de refus, j'assignerai, fort des multiples réclamation que j'ai faites sans jamais être entendu.
Cordialement.

"Réponse" 2/4/2012

Bonjour Monsieur

J'ai bien pris connaissance de votre mécontentement concernant vos conditions de transport sur la ligne P. Vous souhaitez obtenir un dédommagement en conséquence de cette situation.

Je comprends les faits ayant motivé votre démarche.

Refrain maintes fois entendu...........

L’activité SNCF Transilien ne souhaite pas accorder de mesure commerciale aux voyageurs à la suite des difficultés d’exploitation rencontrées, et ce, quelle que soit la ligne concernée.

En d'autres termes : que les voyageurs aillent se faire voir !

Cette orientation s’appuie notamment sur le fait que le nombre élevé de circulations (plus de 6000 trains par jour) sur les lignes de Transilien permet aux Franciliens de réaliser leurs déplacements même si des retards et des suppressions de trains, inhérents aux contraintes de l’exploitation en zone dense, peuvent être déplorés. bla bla bla, copier-coller

En effet, nous sommes actuellement confrontés à deux difficultés simultanées concernant le matériel roulant sur la ligne P:

Première difficulté : deux rames sont immobilisées pour une durée longue.
La première a heurté un sanglier ce qui a détérioré plusieurs éléments sous caisse (réservoirs d'air et tuyauteries notamment).

Encore heureux que le dinosaure de Monsieur Lesec ne vadrouille pas sur nos voies.

Sur la seconde, une anomalie détectée impose le remplacement d'un essieu et de certaines pièces
du système de freinage avant reprise.

A cette indisponibilité longue de deux rames, s'ajoutent des pannes de moteurs diesels (sur d'autres rames) dont les remplacements ne sont actuellement possibles que dans des ateliers relativement éloignés (Epernay, Longueau), ce qui prend du temps.

Epernay éloigné ?

Eh! Oh! Ça serait à Vladivostok on comprendrait, mais Epernay, faut pas nous la faire ! Tous les jours les TER de la vallée de la Marne y vont en une heure et demie, c'est si complqiué de faire une heure et demie de voyage ??

Des travaux d'équipement sont en cours au centre de maintenance du matériel de Noisy pour permettre le remplacement de ces moteurs au second semestre 2012. Demain ce sera plus beau ...... on entend ça depuis des décennies

Tiens donc ! V'la t'y pas qu'on se réveille !

Eh les zozos pourquoi alors avoir abandonné l'atelier de La Villette et le superbe atelier tout neuf de Pantin, c'est pour le décor ?

Ah, c'est vrai, suis je bête ! L'atelier de Pantin, c'est pour Môssieur TGV, pas pour les tricards qui vont au charbon tous les jours. Môssieur TGV lui il a droit à être entretenu tous les jours, les poubelles, c'est à la Saint Glinglin

Dans l'immédiat, les indisponibilités longues et les multiples pannes de moteur se traduisent par une insuffisance de trains sur la ligne entrainant des compositions courtes.
L'intervention d'une équipe spécialisée sur la rame ayant heurtée un sanglier devrait remettre cette rame "dans le circuit".
Les premières réparations réalisées se traduisent par une amélioration significative des compositions depuis le 22 février 2012.

Je souhaite également vous préciser qu'une réponse a été apportée à chaque demande déposée au registre des réclamations des gares. Celles-ci ont été remises aux gares concernées.

Je vous remercie de votre compréhension et reste à votre disposition pour toute autre demande concernant le réseau Transilien.

Sincères salutations.

Réponse du berger à la bergère

Bonjour Monsieur

J'ai pris connaissance de votre réponse et ne la comprend pas !!

En clair, nous voyageons dans des conditions non conforme à la réglementation européenne sur le transport de bétail mais vous n'en avez que faire!
J'en prend acte et informe l'UNION, Le Pays Briard, la Marne et Le Parisien.
Sur 6000 trains/jours, la ligne P a sans doute les plus pourris, merci Transilien.

Rencontrant actuellement des difficultés financières passagères, je vous informe que je ne souhaite plus payer mon abonnement. Je suis désolé de la gêne occasionnée et fait le maximum pour combler mon découvert pour me
remettre dans le circuit.

J'irais par ailleurs regarder les réponses apportées à la gare.

Cordialement.